Maladie du surtravail

Au début des années 1970, des médecins japonais ont choisi d’expliciter cette désorganisation organisée de la surcharge de travail à travers le néologisme de « maladie du surtravail » (karobyo), ce qui a donné les mots karoshi – mort par surtravail – et karojisatsu – suicide par surtravail.%%% %%% ((/dotclear/public/karoshi.gif| »Caution: Karoshi » (Death from Overwork)|L| »Caution: Karoshi » (Death from Overwork), juil 2009))Motif et slogan « Karoshi: be careful not to work too hard » conçu par l’illustrateur japonais Kenji Takahashi et que l’on retrouve sur des T-shirt japonais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *