(Rappel) Conférence Agile France 2010

Atos Origin est Sponsor Platinium de la ++[Conférence Agile France 2010|http://conf.agile-france.org/|fr]++ qui se tient ce 31 mai et 1er juin à Paris au Chalet de la Porte Jaune. Deux retours d’expérience seront d’ailleurs présentés par l’atosien  »__Bruno Paul__ » :%%% !!!L’Agile comme nouveau Service de la DSI pour les Directions Métiers  »Co-animé avec un représentant d’EDF le 31 mai à 12h30. »%%% > L’Agile n’est pas seulement un moyen de mieux réussir les projets, ou la « silver bullet » pour les projets stratégiques. Ça doit aussi être une opportunité à saisir par les DSI pour offrir un nouveau type de service à leur catalogue pour les Directions Métiers. Les enjeux, l’ancrage dans les référentiels méthodes et outils existants, la communication sont alors complètement différents. Il s’agit d’ancrer de nouvelles pratiques dans le temps, et non pas seulement de réussir un coup d’éclat en réussissant un projet périlleux. Ce retour d’expérience se base sur une telle démarche initiée par l’une des plus grandes DSI de France à la fin 2009.%%% !!!La transformation d’une grande DSI vers les méthodes Agiles  »Co-animé avec un représentant de Renault/RS3 Minute le 31 mai à 14h30. »%%% > Au delà des premiers succès de projets Agiles, se pose la question de comment inscrire la légitimité de la transformation d’une DSI vers les méthodes Agiles. La question est particulièrement complexe dans les grandes organisations, chez lesquelles la difficulté de la transformation des organisations est toujours le coup fatal porté aux diverses initiatives. Cette session se veut un retour d’expérience sur les pratiques utilisées pour faire croître avec succès un département exclusivement dédié aux projets Agiles, et garantir sa légitimité dans le temps (plus de 4 ans d’existence), au sein d’une des plus grandes DSI de France. Ce département produit environ 8000 jh de projets par an, dans plusieurs technologies. Il a également été certifié CMMi3 en 2009. Une partie des développements a été mené par une équipe distante (en France). A notre connaissance il s’agit d’un retour d’expérience d’une ampleur unique en France.%%% %%% Vous retrouverez ces deux sessions dans le ++[programme court|http://conf.agile-france.org/media/agile-france-2010-programme-court.pdf|fr]++ et le ++[programme long|http://conf.agile-france.org/media/agile-france-2010-programme-long.pdf|fr]++ de la conférence consultables en ligne.%%% %%% ((/dotclear/public/logos/atos-conf-agile-2010.gif|Conférence Agile France 2010||Atos Origin à la Conférence Agile France 2010))

Que diable fait un Coach en Organisation Agile ?

[((/dotclear/public/photos/.martin-proulx_t.jpg|Martin Proulx|L|Martin Proulx))|/dotclear/public/photos/martin-proulx.png]Une excellente question que je me suis dernièrement posé en discutant avec Yann C. Je suis tombé sur le récent billet de Martin Proulx sur son site Analytical-Mind : ++[« What the heck does an Agile Organizational Coach do? »|http://analytical-mind.com/2010/05/25/what-the-heck-does-an-agile-organizational-coach-do/|en]++ et j’en ai profité pour le traduire.%%% %%% > Si vous êtes dans une démarche de transition de votre organisation vers l’Agile, vous avez certainement compris que le passage à l’Agile impacte bien plus que l’équipe de développement logiciel. Si vous ne l’avez pas encore compris, vous finirez par trouver le chemin difficile. ;-)%%% > %%% > ((/dotclear/public/traductions/what-the-heck-is-this.jpg|What the heck is this?|R|What the heck is this?)) Dans le cas d’une transition à grande échelle, il est nécessaire de travailler avec les différents managers pour les aider à comprendre et assimiler les principes liés à l’Agile et leur faire intégrer ces principes dans leurs actions de tous les jours. Par conséquent, un __Coach en Organisation Agile__ aide les managers à modifier leur approche de gestionnaire vers un ++[style de leadership|http://analytical-mind.com/2010/03/17/what-is-agile-leadership/|en]++ mieux adapté à un environnement Agile.%%% > %%% > La transition vers un nouveau style de leadership ne se limite pas aux équipes de développement logiciel. Elle s’applique également aux relations avec les managers des équipes métier. Rendre les managers plus Agile exige des changements dans leur comportement, plus précisément, cela oblige les managers à :%%% > – Transférer certains pouvoirs aux membres de l’équipe eux-mêmes afin qu’ils puissent déterminer la meilleure façon d’accomplir leurs tâches.%%% > – Communiquer la vision, à adapter au contexte de chaque équipe afin d’assurer l’alignement avec l’objectif global du projet et assurer la cohésion entre les équipes et leurs membres.%%% > – Accepter et endosser publiquement l’idée que le statu quo n’est plus acceptable et que les anciennes méthodes ne sont plus adaptées à la nouvelle réalité.%%% > – ++[Adapter leur style de management|http://analytical-mind.com/2010/04/19/the-5-dimensions-of-leadership-in-an-agile-context/|en]++ si besoin en utilisant une approche participative et démocratique.%%% > %%% > En tant que tel, le rôle du __Coach en Organisation Agile__ est de :%%% > – Sensibiliser les managers à travers des formations appropriées.%%% > – Créer des groupes (communautés) d’échange pour aider les managers à évoluer.%%% > – Organiser des réunions individuelles et en groupe avec les différents stakeholders afin de comprendre leurs craintes, leurs objectifs, leurs points de résistance et pour leur fournir le soutien nécessaire.%%% > – Travailler avec des groupes qui ont besoin d’un support plus particulier au cours de la transition.%%% > – Participer à des comités de management où la présence d’un expert agile est nécessaire.%%% %%% ((/dotclear/public/traductions/Kanban-sign-icon.png|Kanban sign|L|Kanban sign))Retrouvez l’intégralité de mes traductions sur le wiki ++[Traductions Agiles|http://www.fabrice-aimetti.fr/dokuwiki/doku.php/traduction:start|fr]++.

Les Auteurs du Manifeste Agile

Le Manifeste Agile est un texte rédigé début 2001 par 17 figures éminentes du développement logiciel… mais qui sont-ils ? J’ai traduit la page de présentation des auteurs sur le site : ++[« Authors: The Agile Manifesto »|http://agilemanifesto.org/authors.html|en]++.%%% !!!Mike Beedle%%% —- [((/dotclear/public/photos/.mike-beedle_t.jpg|Mike Beedle|L|Mike Beedle))|/dotclear/public/photos/mike-beedle.gif]Mike Beedle est le fondateur et PDG de e-Architects Inc., une société de conseil spécialisée dans le développement d’applications utilisant les objets distribués et les technologies Internet. Malgré les nombreuses sollicitations d’entreprises, Mike a gardé son statut de consultant « dans les tranchées », où il applique à la fois Scrum et XP par le biais de ++[XBreed|http://agile.csc.ncsu.edu/xbreed.html|en]++. Mike a eu le privilège d’être l’un des premiers à appliquer la méthode Scrum, il a ainsi introduit Scrum dans 7 organisations depuis le milieu des années 90. Mike s’est spécialisé dans le coaching d’entreprises qui mettent en place des architectures réutilisables à grande échelle et impliquant de nombreuses équipes applicatives. Son record à ce jour est celui de 17 applications réutilisant les mêmes composants tels que : workflows, composants visuels, transactions, objets métier et services d’architecture. Mike a publié dans plusieurs domaines, notamment l’orientée objets, les patterns, les composants, les frameworks, le développement de logiciels, les langages de programmation, la réutilisation, les workflows, le Business Process Reengineering et la Physique. Il a co-organisé plusieurs ateliers sur les objets, les patterns, les composants et le développement de logiciels depuis les dix dernières années. Il a co-écrit  »Scrum, Agile Software Development » avec Ken Schwaber (Prentice Hall, automne 2001), un livre provocateur qui prétend que le développement de logiciels ressemble plus au  »développement de nouveaux produits » qu’aux processus de fabrication que l’industrie du logiciel a utilisé ces 20 dernières années.%%% !!!Arie van Bennekum%%% —- [((/dotclear/public/photos/.arie-van-bennekum_t.jpg|Arie van Bennekum|L|Arie van Bennekum))|/dotclear/public/photos/arie-van-bennekum.jpg]Arie van Bennekum a été activement impliqué dans DSDM et le ++[Consortium DSDM|http://www.dsdm.org/|en]++ depuis 1997. Avant cela, il avait travaillé avec la technique Rapid Application Development. Sa passion pour les méthodes agiles est basée sur le fait de livrer aux clients ce dont ils ont vraiment besoin et d’une manière qui convienne réellement aux utilisateurs finaux et au métier. Parce que les sessions animées sont très importantes dans la méthode DSDM et grâce à sa passion pour les processus collectifs et le comportement humain, il est très souvent impliqué dans les projets en tant que facilitateur et coach. En ce moment, il est membre du conseil du Consortium DSDM au Benelux et reconnu comme pratiquant/formateur/consultant DSDM et Certifié Facilitateur Professionnel (CPF) par la IAF.%%% !!!Alistair Cockburn%%% —- [((/dotclear/public/photos/.alistair-cockburn-2_t.jpg|Alistair Cockburn|L|Alistair Cockburn))|/dotclear/public/photos/alistair-cockburn-2.jpg]Alistair Cockburn, fondateur de ++[Humans and Technology|http://alistair.cockburn.us/|en]++, est connu pour ses nombreux entretiens avec des équipes de projet. Ces entretiens, ainsi que sa participation active directement sur des projets, constituent la base de sa méthodologie : légère mais suffisante, et auto-évolutive. Les travaux d’Alistair dans les années 1990 se sont développés au sein de la famille Crystal des méthodologies agiles. Alistair et Jim Highsmith travaillent aujourd’hui ensemble pour transformer Crystal et des principes adaptatifs en recommandations pour la création d’écosystèmes de développement agile de logiciels, la rencontre d’une méthodologie générique avec le contexte spécifique d’une équipe projet. Alistair et Jim co-encadrent la série Agile Software Development pour publier des techniques de développement personnelle et des exemples de méthodologies agiles qui ont été utilisées avec succès.%%% !!!Ward Cunningham%%% —- [((/dotclear/public/photos/.ward-cunningham_t.jpg|Ward Cunningham|L|Ward Cunningham))|/dotclear/public/photos/ward-cunningham.jpg]Ward Cunningham est l’un des fondateurs de ++[Cunningham & Cunningham, Inc.|http://c2.com/|en]++ Il a également été Directeur de la R&D de Wyatt Software et avant cela Ingénieur au Laboratoire de Recherche Informatique de Tektronix. Ward est bien connu pour ses contributions au développement des pratiques de programmation orientée objet, l’Extreme Programming, et les communautés hébergées par son WikiWikiWeb. Il est membre actif du Hillside Group et a été président de la conférence « Pattern Languages of Programs » qu’il parraine. Ward a créé la méthode de conception CRC qui permet aux équipes de concevoir des objets de base pour leurs programmes. Ward a écrit des articles pour PLoP, JOOP et OOPSLA sur les Patterns, les Objets, le CRC et d’autres sujets connexes.%%% !!!Martin Fowler%%% —- [((/dotclear/public/photos/.martin-fowler_t.jpg|Martin Fowler|L|Martin Fowler))|/dotclear/public/photos/martin-fowler.jpg]++[Martin Fowler|http://www.martinfowler.com/|en]++ est le Scientifique en Chef de Thoughtworks, une entreprise dans le conseil et le développement d’applications. Il a utilisé pendant plus d’une dizaine d’années les techniques orientées objet au service des systèmes d’information. Bien que son intérêt principal ait été la conception de logiciels, il n’a jamais été en mesure d’éviter les processus logiciels et s’est intéressé à des approches méthodologiques adaptées aux personnes plutôt que l’inverse. Il est l’auteur de Analysis Patterns, UML Distilled, Refactoring et Planning Extreme Programming.%%% %%% !!!Jim Highsmith%%% —- [((/dotclear/public/photos/.jim-highsmith_t.jpg|Jim Highsmith|L|Jim Highsmith))|/dotclear/public/photos/jim-highsmith.jpg]Jim Highsmith est le développeur principal de la Méthode Agile « Adaptive Software Development » et auteur d’un livre du même nom. Il a pris (ou devrait bientôt) prendre la parole sur le sujet du Développement Adaptif et d’autres Méthodes Agiles lors de conférences telles que OOPSLA, Cutter Summit, SD 2001, XP2001 & Flexible Processes, Project World et XP Universe. Jim a co-écrit, avec Martin Fowler, l’article « Le Manifeste Agile » paru dans le numéro d’août 2001 du magazine « Software Development » et a plusieurs autres articles « Agile » à son actif. Jim et Alistair Cockburn s’emploient à combiner les méthodes ASD et Crystal et ils sont également co-éditeurs d’une série de livres sur le Développement AGile de Logiciels pour l’éditeur Addison-Wesley. Jim travaille sur un livre parlant de toutes les Méthodes Agiles et qui devrait être publié en 2002.%%% !!!Andrew Hunt%%% —- [((/dotclear/public/photos/.andrew-hunt_t.jpg|Andy Hunt|L|Andy Hunt))|/dotclear/public/photos/andrew-hunt.png]Andrew Hunt est un partenaire des ++[Pragmatic Programmers|http://www.pragprog.com/|en]++, et co-auteur du best-seller  »The Pragmatic Programmer: From Journeyman to Master », le nouveau magazine  »Programming Ruby », et divers autres articles. Entre l’écriture, les allocutions, la sculpture sur bois et le piano, Andy trouve le temps pour son métier de consultant spécialisé dans le développement agile. Andy écrit du logiciel depuis le début des années 80 dans divers secteurs tels que les télécommunications, le bancaire, les services financiers, l’industrie, l’imagerie médicale, les arts graphiques, et les services sur Internet. Andy est basé à Raleigh NC et est connu, avec le co-auteur Dave Thomas, pour apporter les meilleures méthodes et pratiques qui soient pour des projets de développement logiciel aux Etats-Unis. Il est Président de la section RTP de l’Association des Consultants Informatiques Indépendants et membre de l’ACM et de l’IEEE.%%% !!!Ron Jeffries%%% —- [((/dotclear/public/photos/.ron-jeffries-2_t.jpg|Ron Jeffries|L|Ron Jeffries))|/dotclear/public/photos/ron-jeffries-2.jpg]Ron Jeffries est l’auteur de ++[XProgramming.com|http://xprogramming.com/index.php|en]++, un consultant de ++[Object Mentor|http://www.objectmentor.com/|en]++, et l’auteur (avec Ann Anderson et Chet Hendrickson) de  »Extreme Programming Installed ». Ron a été le premier coach  »Extreme Programming » et est un contributeur prolifique dans les groupes XP sur Internet, et il intervient régulièrement dans des conférences sur le logiciel.%%% %%% !!!Jon Kern%%% —- [((/dotclear/public/photos/.jon-kern_t.jpg|Jon Kern|L|Jon Kern))|/dotclear/public/photos/jon-kern.gif]Jon Kern se passionne pour aider les clients à livrer de la valeur métier via le développement de logiciels. Sa carrière est variée : R&D sur des moteurs d’avion grâce à des simulateurs de vol à base de centrifugeuse, évangéliste de l’orienté objet dans le début des années 90 avec C++ puis Java. Il a d’abord publié sa méthodologie de développement itératif (assez bizarrement) dans des guides de développement pour Lotus Notes 4.5 et 5.0. Il a été motivée par le principe fort énoncé par son ami Peter Coad pour fournir des « résultats fréquents et tangibles ». Il a mis en œuvre ses techniques pour travailler sur des projets du DoD, puis dans sa propre entreprise (Lightship, Inc.). En 1999, il rejoint Peter Coad pour démarrer TogetherSoft, où il créé le groupe de mentor professionnel, et des guides de développement. Jon a été co-auteur de Java Design, et a travaillé avec Peter et Jeff De Luca (le premier contributeur de FDD) pour les aider à rédiger le chapitre sur le Feature-Driven Development (FDD) dans Java Modeling in Color with UML. Jon cherche constamment les meilleures moyens pour les équipes d’atteindre leurs objectifs, d’un point de vue technologique et d’un d’un point de vue processus et méthodologique. Pour citer Jon, le MDA appliqué de façon pragmatique via OptimalJ de Compuware (http://www.optimalj.com) représente une percée révolutionnaire et fantastique pour avoir un environnement qui favorise les meilleures pratiques, une architecture solide, un développement agile, la qualité par la conception (pas par accident), et le fait de se concentrer fortement (comme un laser) à fournir une valeur métier par l’utilisation stratégique des ressources informatiques. Vous pouvez trouver le blog de Jon sur http://blogs.compuware.com/cs/blogs/jkern/%%% !!!Brian Marick%%% —- [((/dotclear/public/photos/.brian-marick_t.jpg|Brian Marick|L|Brian Marick))|/dotclear/public/photos/brian-marick.jpg]Brian Marick est un programmeur et un consultant en test logiciel. Il est venu à Snowbird en tant que représentant d’une partie de la communauté des testeurs de logiciels qui est en train d’élaborer un style de tests mettant l’accent sur l’exploration, le recours moins systématique à la documentation, l’acceptation accrue du changement, et l’idée que le projet est une discussion en cours sur la qualité. Il commence une exploration de ce que l' »Agile Testing » pourrait signifier, et comment il s’inscrit dans le cadre du Développement Agile, dans la section ++[Agile Testing|http://www.testing.com/agile/|en]++ de sa page web.%%% !!!Robert C. Martin%%% —- [((/dotclear/public/photos/.robert-c-martin_t.jpg|Robert C. Martin|L|Robert C. Martin))|/dotclear/public/photos/robert-c-martin.jpg]Robert C. Martin est dans le logiciel depuis 1970. Il est président et fondateur de ++[Object Mentor Inc.|http://www.objectmentor.com/|en]++, une entreprise de consultants très expérimentés qui offrent du conseil en XP et processus agiles, en conception de logiciels, de la formation et du développement de services pour les grandes entreprises du monde entier. En 1995, il est l’auteur du best-seller : Designing Object Oriented C++ Applications using the Booch Method, publié par Prentice Hall. En 1997, il est rédacteur en chef du livre : Pattern Languages of Program Design 3, publié par Addison Wesley. En 1999, il est le rédacteur en chef de « More C++ Gems » publié par Cambridge Press. Il est co-auteur de « XP in Practice », James Newkirk, et Robert C. Martin, Addison Wesley, 2001. Il travaille actuellement sur les « Principes, Patterns, and Practices of Agile Software Development » qui sera publié par Prentice Hall en 2002. De 1996 à 1999, il a été le rédacteur en chef du Rapport C++. Il a publié des dizaines d’articles dans diverses revues spécialisées, et est invité régulièrement à des conférences internationales et des salons commerciaux.%%% !!!Ken Schwaber%%% —- [((/dotclear/public/photos/.ken-schwaber_t.jpg|Ken Schwaber|L|Ken Schwaber))|/dotclear/public/photos/ken-schwaber.png]Ken Schwaber est président de l’Advanced Development Methods (ADM), une société dédiée à l’amélioration de la pratique du développement logiciel. C’est un développeur de logiciels expérimenté, un chef produit, et un consultant dans l’industrie. Schwaber a lancé la révolution de la gestion des processus produits au début des années 1990 et a également collaboré avec Jeff Sutherland à formuler les versions initiales du processus de développement Scrum. Au cours des cinq dernières années, il a officialisé ++[Scrum|http://www.controlchaos.com/|en]++, aidé de nombreuses organisations à déployer avec succès des produits et des systèmes utilisant Scrum, et il est co-auteur de  »Scrum, Agile Software Development » avec Mike Beedle (Prentice Hall, automne 2001).%%% !!!Jeff Sutherland%%% —- [((/dotclear/public/photos/.jeff-sutherland_t.jpg|Jeff Sutherland|L|Jeff Sutherland))|/dotclear/public/photos/jeff-sutherland.jpg]Jeff Sutherland est Directeur Technique chez PatientKeeper, une startup basée au MIT fournissant des applications mobiles/sans fil pour les cliniciens. Il a été Directeur Technique ou Vice-Président dans neuf sociétés logicielles et a introduit l’amélioration des processus de développement agile dans chacune d’entre elles. Ses travaux sur des objets métiers réutilisables à travers l’Object Management Group et le OOPSLA Business Object Workshop au cours des dix dernières années a conduit à de nouveaux produits bases de données, environnements de développement logiciel, outils CASE/OOAD, ainsi qu’à des applications verticales dans de multiples secteurs. En tant que fondateur et Vice-Président chez Individual Inc., il a lancé les NewsPage personnelles. En tant qu’ancien Vice-Président et Directeur Technique d’IDX Systems, il a développé de nouvelles applications Internet dans le domaine de la santé. Son travail sur des grands projets logiciels a conduit à des innovations dans les secteurs bancaire, assurance, bibliothèque, aérospatiale, du transport aérien et la location d’avions, de l’ingénierie nucléaire et la robotique. En tant qu’inventeur du processus de développement SCRUM, son expérience en développement organisationnel a maintes fois permis aux équipes de développement performantes « à haut indice d’octane » de livrer des produits logiciels de renommée mondiale. Lisez en plus sur ++[Jeff|http://scrumjeffsutherland.blogspot.com/|en]++.%%% !!!Dave Thomas%%% —- [((/dotclear/public/photos/.dave-thomas_t.jpg|Dave Thomas|L|Dave Thomas))|/dotclear/public/photos/dave-thomas.jpg]Dave Thomas croit que le cœur d’un projet n’est pas la méthode mais les personnes. Les membres de l’équipe doivent être techniquement compétents, motivés, et en phase. Cette focalisation sur l’individu a été l’une des raisons pour lesquelles il a été co-auteur de ++[The Pragmatic Programmers|http://www.pragprog.com/|en]++. Mais l’aspect technique ne suffit pas. Chaque membre de l’équipe doit également être engagé : impliqués dans leur travail, impliqués dans leur équipe et impliqués dans leur organisation. Dave et Andy travaillent actuellement sur les moyens d’aider les individus à faire la transition vers les méthodes Agile.%%% !!!Kent Beck%%% —-  »TODO »%%% !!!James Grenning%%% —-  »TODO »%%% !!!Steve Mellor%%% —-  »TODO »%%%

Avoir une vision claire : Imaginez le produit fini et le Test de l’ascenseur

((/dotclear/public/logos/Agile-Thinking.jpg|Agile Thinking|L|Agile Thinking))Lors d’une récente conversation, Delphine G. m’a branché sur le concept de « Product Vision Box ». J’ai fait quelques recherches et j’ai décidé de traduire l’article ++[« Making the Vision Solid: Design-the-Box and the Elevator Test »|http://www.agilethinking.net/sx/docs/Design_the_Box_Exercise.pdf|en]++ de __Deborah Hartmann__ qui est disponible sur le site ++[AgileThinking|http://www.agilethinking.net/|en]++ de Tobias Mayer.%%% !!!!Objectif La vision de la boîte du produit une fois fini$$product vision box$$ et le test de l’ascenseur$$elevator test$$ galvanisent les membres de l’équipe produit en concentrant leurs vues souvent disparates du produit sous une forme concise, visuelle et d’un texte bref. Ces deux outils projets définissent un concept « haut niveau » du produit pour les marketeux, les développeurs et managers$$Jim Highsmith. « __++Agile Project Management: Creating Innovative Products++__ ». Addison-Wesley, 2004. Chapitre 5.$$.%%% !!!!Propos L’innovation, autrement dit la faculté de générer des résultats imprévus, exige un processus évolutif qui passe par une phase exploratoire d’essais/erreurs. Une bonne vision produit doit rester relativement stable, alors que la voie pour mettre en œuvre cette vision a besoin d’espace pour vagabonder. Les résultats sont souvent obtenus accidentellement. Les managers doivent donc créer un environnement dans lequel ces accidents peuvent se produire. Sans un concept de base, les membres de l’équipe peuvent perdre du temps dans des impasses et générer des coûts inutiles qui ne contribuent pas au succès du projet. En particulier avec les nouveaux produits pour lesquels les risques et les incertitudes sont élevés. Disposer d’un concept de base, d’une vision, est essentielle pour maîtriser les coûts de cette phase d’exploration$$Ibid. Jim Highsmith.$$.%%% !!!!Préparation : Positionner le produit Une manière de clarifier le concept de base est de décrire le problème/la solution sous forme d’un énoncé$$Positioning Statement ou Problem Statement. Garry Pollice, Liz Augustine, Chris Lowe, Jas Madhur. « __++Software Development for Small Teams: A RUP-Centric Approach++__ ». Addison Wesley Professional, 2003.$$ :%%% %%% __Le problème de (quoi) concerne (qui), son impact est … . Une solution efficace serait de … .__%%% %%% Une fois que l’équipe est d’accord sur le positionnement du produit et sa solution, il peut être tentant de se jeter directement dans le développement de la solution. Mais il y a des avantages à retarder la mise en œuvre de la solution. En invitant l’équipe à explorer le problème/solution d’une manière pragmatique, nous permettons un apprentissage non-linéaire et non-verbale. Cela peut approfondir leurs liens avec le concept de base, fournissant ainsi des bases solides pour la phase de conception qui suivra. Sans cette vision claire et solide, les projets de développement itératif sont susceptibles de devenir des projets oscillants, parce que tout le monde traite les détails plutôt que la vision globale$$Ibid. Jim Highsmith. Citant Ken Delcol : « Cela reste vrai quelque soit l’approche de développement. Une vision claire est la clé et ce qui est vraiment plaisant avec l’approche itérative c’est que si vous avez raté quelque chose cela peut se manifester plus tôt que si c’était avec une approche traditionnelle. L’approche traditionnelle crée l’illusion que la vision persiste sur un certain nombre de mois avant que quelqu’un se rende compte de ce qui se passe. »$$. De plus, des obstacles importants ou des solutions de rechange peuvent apparaître, alors qu’en temps normal cela serait potentiellement remonté à la surface beaucoup trop tard.%%% !!!!L’Exercice « Imaginez le produit fini »$$The Design-the-Box Exercise. Ibid. Jim Highsmith$$ Une façon d’amener les gens à réfléchir différemment sur le problème / la solution est l’exercice consistant à imaginer le produit fini$$NdT : son packaging : devant et dos de la boîte contenant le produit.$$. Les équipes projet et client, accompagnées des autres participants, mettent en œuvre le thème de commercialisation réelle ou imaginaire d’un produit, une vision et une description des fonctionnalités claires dont le but est d’attirer des clients potentiels. L’exercice du Test de l’ascenseur peut également être mené en parallèle, mobilisant les participants aussi bien visuellement que verbalement.%%% !!!!L’Exercice du Test de l’Ascenseur Le « test de l’ascenseur » démontre la capacité à expliquer une idée, peu importe son niveau d’abstraction, dans l’intervalle de temps (court) qu’il faut pour monter ou descendre en ascenseur. Le but est de décrire l’offre en termes simples et sans exagération. Le test de l’ascenseur a pris de l’importance en tant que technique d’innovation après avoir été décrit par Geoffrey Moore$$Geoffrey A. Moore. « __++Crossing the Chasm: Marketing and Selling High-Tech Products to Mainstream Customers++__ ». New York: HarperBusiness, 1991.$$.%%% !!!!Résumé Les exercices « Imaginez le produit fini » et le « Test de l’ascenseur » menés ensemble aboutissent à disposer d’une très bonne vision du produit. Les résultats peuvent largement varier – des présentations par chacun des groupes sont ensuite suivies d’une discussion sur la façon dont les différents points de divergence peuvent être réduits à quelques-uns et que tout le monde se mette d’accord. Cet événement souligne que les projets produisent des produits. Certains projets (par exemple des projets IT internes) ne peuvent pas créer de produits pour le marché externe, mais les considérer comme des produits pour un marché interne conserve l’équipe dans un état d’esprit client/produit. Que le projet concerne les améliorations d’un système de comptabilité interne ou un nouvel appareil photo numérique, une démarche orientée produit est profitable$$Ibid. Jim Highsmith$$.%%% !!!!Exercices L’équipe doit être alignée sur ses objectifs – ce qu’ils font et pourquoi. Définir le positionnement du produit est une bonne façon de commencer. Si vous suivez ce tableau, vous pourrez rapidement obtenir une vision globale, sans avoir à rédiger une prose ambigüe ou confuse$$Ibid. Gary Police.$$.%%% !!!Positionnement du Produit : ///html

Le problème … (quoi)               
concerne … (qui)               
ce qui a pour impact …               
Une solution satisfaisante serait de …               
/// Idéalement, le Positionnement Produit est créé au miminum un jour avant l’exercice « Imaginez le produit fini ». Ceci afin de permettre aux personnes d’en prendre connaissance, en particulier par ceux qui ont des préférences visuelles plutôt que verbales. Suffisamment de temps doit être prévu pour l’étape suivante, au moins 2 heures, jusqu’à une demi-journée pour un projet de 4 à 6 mois$$Ibid. Jim Highsmith$$.%%% !!!Les autres parties prenantes$$Ibid. Gary Police.$$ : Les parties prenantes ne sont pas seulement les clients, ni même nécessairement les acteurs les plus importants. Ce sont tous ceux qui ont un intérêt, en général un intérêt direct, dans le succès du produit ou du projet. Identifiez les très tôt.%%% %%% Identifiez __qui__ ils sont, et __le niveau d’importance__ de leur informations / validation pour la réussite de votre produit / projet.%%% !!!Imaginez le produit fini$$Ibid. Jim Highsmith$$ : Toute l’équipe, y compris les clients, se partagent en groupes de quatre à six personnes. Leur tâche est de concevoir le packaging du produit, faces avant et arrière. Il s’agit de venir avec :%%% * un nom de produit, * un graphique, * trois à quatre points clés sur le devant pour « vendre » le produit, * une description détaillée des fonctionnalités sur le dos, * et les consignes d’utilisation. !!!Test de l’ascenseur Est-ce que l’équipe comprend le produit ? Le test : expliquez ce qu’est le produit, sans jargon, dans le temps qu’il faut pour monter avec un ascenseur (moins de deux minutes).%%% %%%  »Exemple : » __Pour__ les entrepôts de distribution d’entreprises de taille moyenne __qui__ ont besoin de fonctionnalités avancées gérant les mouvements des cartons, __le__ Robot-Approvisionneur __est un__ système robotisé de levage et de transfert __qui__ prévoit la répartition dynamique et le chargement en camions de cartons de toutes tailles qui réduit les coûts de distribution et le temps de chargement. __Contrairement__ aux produits concurrents, __notre produit__ est très automatisé et très bon marché$$Ibid. Gary Police.$$.%%% %%% __Pour__ (client cible)%%% %%% %%% __Qui__ (besoin ou opportunité)%%% %%% %%% __Le__ (nom du produit) ……………………………………………………………………………… __est un__ (catégorie du produit)%%% %%% %%% __Qui__ (avantage clé, argument irrésistible pour l’acheter).%%% %%% %%% __Contrairement__ (premier choix concurrent)%%% %%% %%% __Notre produit__ (premier critère de différenciation)%%% %%%

Livre « Kanban et Scrum : tirer le meilleur des deux » traduit en Japonais

[((/dotclear/public/traductions/.JapaneseTranslationKanbanAndScrum_s.jpg|Traduction de Kanban et Scrum en japonais|L|Traduction de Kanban et Scrum en japonais))|/dotclear/public/traductions/JapaneseTranslationKanbanAndScrum.jpg]++[« Kanban et Scrum – tirer le meilleur des deux »|http://henrik-kniberg.developpez.com/mattias-skarin/livre/scrum-kanban/|fr]++ a également été traduit en japonais.%%% %%% Juste pour rire :%%% %%% かんばんとスクラム 両者のよさを最大限ひきだす /  »Optimiser l’utilisation de Kanban et Scrum » /%%% 作者 /  »Auteurs » / Henrik Kniberg and Mattias Skarin%%% 翻訳版 /  »Traductions » /%%% この本は下記の言語に翻訳されている: /  »Ce livre a été traduit dans les langues suivantes : » /%%% – フランス語版訳者 /  »Traducteurs français » / : Claude Aubry, Frédéric Faure, Antoine Vernois & Fabrice Aimetti (ありがとう /  »merci à eux » /)%%% %%% Source : Claude Aubry (suivez ++[ses tweets|http://twitter.com/claudeaubry|fr]++ !).%%%

Rétrospective de l’Apér’Okiwi du 17 mai

((/dotclear/public/logos/logo-okiwi-court.gif|Okiwi logo court||Okiwi logo court))%%% __What went well__%%% * Bon ben ça commence direct avec ++[« Test-Driven Development: By Example »|http://www.amazon.fr/Test-Driven-Development-Example-Kent-Beck/dp/0321146530|en]++ de Kent Beck : chiche qu’on le traduise en français les gars !?%%% * Quelques (bonnes) nouvelles de ++[Yaal|http://yaal.fr/|fr]++ et ++[Arpinum|http://www.arpinum.fr/|fr]++, y en a qui prennent leur pied !%%% * … et des problématiques intéressantes : ** rôle et importance du graphiste, ** contractualisation agile et mode de facturation, ** équipe multi-sites et PO embarqué, ** estimation en jours binômés idéaux, ** outillage (++[Pivotal Tracker|http://www.pivotaltracker.com/|en]++, ++[Google Wave|http://wave.google.com/about.html|en]++, ++[FitNesse|http://fitnesse.org/|en]++).%%% %%% __What went wrong__%%% * Agile Tour Bordeaux 2010 : on est (déjà) à la bourre !%%% * Dernière discussion avant de se séparer avec Stéphane qui m’a filé le blues des 40 ans !%%% %%% __Puzzles__%%% * ++[Bépo|http://bepo.fr/wiki/Accueil|fr]++, la disposition de clavier francophone ergonomique et libre ?%%% * ++[Planning Poker sur iPhone|http://itunes.apple.com/app/planning-poker/id294341216?mt=8|en]++ par ++[François Baronnet|http://fr.linkedin.com/pub/fran%C3%A7ois-baronnet/11/494/923|fr]++, un bordelais !?%%% * Liste de diffusion ++[« Zététique et Agile »|http://fr.groups.yahoo.com/group/zetagile/|fr]++ lancée par Laurent Bossavit ?%%% * « Sculpture d’organisation », prochaine thématique présentée par Colin ? j’en ai l’eau à la bouche…%%% * Outil de mindmapping utilisé par Michael lors de sa prés. XP à l’AT 2009 ? ++[iMindMap|http://www.thinkbuzan.com/uk/landing/french|fr]++ de ThinkBuzan%%% %%% __Lessons (re-)learnt__%%% * C’est dur de se bouger et de s’engager…%%% %%% __Appreciations__%%% * Merci à Colin G-S., Jean-Baptiste D. et Stéphane B.%%% %%% __Buzz__%%% * Participez à l’Apér’Okiwi chaque 3ème lundi du mois%%% * Rejoignez le groupe de discussion ++[Okiwi|http://groups.google.fr/group/okiwi?hl=fr|fr]++%%% * Agrégez votre blog à celui de l’association ++[Okiwi|http://okiwi.org/blogs/|fr]++

T-shirt « Mont Fuji »

Je continue mes créations avec ++[Zazzle|http://www.zazzle.co.uk/|en]++. Après le mug ++[« How Scrum Are You? »|/dotclear/index.php?post/2009/09/09/Mug-How-Scrum-Are-You|fr]++ et le T-shirt ++[« Ocapi »|/dotclear/index.php?post/2009/11/21/Ocapi|fr]++, voici le T-shirt « Mont Fuji » basé sur le ++[wallpaper du même nom|http://www.fabrice-aimetti.fr/dotclear/index.php?post/2009/10/26/Fond-d-ecran-du-Mont-Fuji|fr]++.%%% %%% ((/dotclear/public/t-shirt-mt-fuji.png|T-shirt Mont Fuji||T-shirt Mont Fuji))%%% %%%  »Donné à Jade. »

Rétrospective Scrum Café Bordeaux du 11 mai

[((/dotclear/public/./.French_SUG_Bordeaux_s.jpg|Logo French Scrum Bordeaux||Logo French Scrum Bordeaux))|/dotclear/public/French_SUG_Bordeaux.jpg] !!What went well%%% ((/dotclear/public/photos/christophe-deniaud.jpeg|Christophe Deniaud|L|Christophe Deniaud))C’est Christophe Deniaud (CSM ++[Ausy|http://www.ausy.fr/|fr]++) qui animait une session de l’Alchimiste-Agile.com, l’art ou le secret de la rétrospective. La mise en application s’est faite en revisitant le conte de Noël : « apprendre de ses erreurs pour s’améliorer, s’applique à tout type de projet… y compris celui de combler des enfants exigeants ! ». Le tout minuté à un rythme d’enfer pour essayer de faire tenir les 5 phases (set the stage 9mn, gather data 15mn, generate insights 15mn, decide what to do 15mn, close) de la démarche en 1 heure ! Des valeurs humaines, du collectif et des pratiques intéressantes (Timeline, ++[5 pourquoi|http://fr.wikipedia.org/wiki/Cinq_pourquoi|fr]++, Priorités 5 points à répartir, …). Christophe, bravo !%%% * En bonne et due forme, nous avons fait une rétrospective de la rétrospective pour finir !%%% * Nous avions le plaisir de compter parmi nous ++[Yves Hanoulle|http://www.scrumalliance.org/profiles/6239-yves-hanoulle|en]++. Jetez un coup d’œil sur son ++[site|http://www.hanoulle.be/|fr]++.%%% * Arthur Ledard (Mr ++[Yet Another Agile Laboratory|http://yaal.fr/|fr]++) était également là !%%% * J’ai senti une vraie dynamique de groupe parmi les collaborateurs CIS Valley qui étaient présents en force !%%% * Les ressources sont (toujours) disponibles sur le ++[Google Group du SUG|http://groups.google.fr/group/sug-bordeaux?hl=fr|fr]++ … rejoignez le groupe !%%% * … pour la suite, venez nous voir !%%% !!What went wrong%%% * –Site de ++[l’Alchimiste-Agile.com|http://agile-alchemist.com/|fr]++ en panne depuis 2 jours : « Application error – Rails application failed to start properly » … argh ! %%%– * J’aime pô les barbies avec deux bras gauches !%%% !!Puzzles%%% * ++[BlingClock|http://www.blingclock.com/|en]++ = Visual Countdown Timer%%% * Ben Nicolas B. n’est pas venu soutenir son poulain ?%%% * ITIL et Scrum ? euh ? je renvoie sur un vieil article de Laurent Morisseau ++[« Scrum est-il soluble dans ITIL ? »|http://www.laurentmorisseau.com/2008/04/scrum-est-il-soluble-dans-itil.html|fr]++ mais bon…%%% * Diagramme en arêtes de poisson = ++[diagramme d’Ishikawa|http://fr.wikipedia.org/wiki/Diagramme_de_causes_et_effets|fr]++%%% * Des sabliers de différentes tailles en salle de réunion Agfa ?%%% * Et demain, que vais-je faire ?%%% !!Lessons (re-)learnt%%% [((/dotclear/public/lectures/.star-trek-prime-directive_sq.jpg|Star Trek Prime Directive||Star Trek Prime Directive))|/dotclear/public/lectures/star-trek-prime-directive.jpg] * L’expression ++[« Prime Directive »|http://fr.wikipedia.org/wiki/Directive_Premi%C3%A8re|fr]++ est initialement tirée de l’univers de fiction de Star Trek%%% * Pas facile de dépasser les évidences !%%% * Arrêtez de râler autour de la machine à café et faites des rétrospectives !%%% * Pas si simple d’être un nain au milieu des elfes et des rennes !%%% * Postulat : avec la méthode des 20 pourquoi, on doit théoriquement toujours retomber sur un problème lié à l’Acheteur ou au Commercial, non :-?%%% !!Appreciations%%% * Merci à Philippe Launay (++[Agfa Healthcare|http://www.agfa.com/france/fr/he/index.jsp|fr]++), l’animateur du SUG bordelais%%% * Merci à ++[CIS Valley|http://www.cis-valley.fr/|fr]++ (groupe ++[Aquitaine Valley|http://www.cisaquitainevalley.fr/|fr]++), notre sponsor du soir et notamment à Christine Abadie (DG), Daniel Saingolet (Dir. Marketing), Marie-France Blanco (Dir. Technique) %%% * Merci à ++[Christophe Deniaud|http://www.scrumalliance.org/profiles/69669-christophe-deniaud|en]++, animateur de cette session%%% * Merci à Dorine P., Gwenael G., Alexandre, Arthur L., Bruno B., Cyril M., Jacques-Antoine M., Jonathan M., Paul, Philippe M., Xavier G., Yves H., …%%% * At last but not least, merci à Jacques Couvreur et François Bachmann, qui ont créé l’équipe des Alchimistes Agiles et le jeu de cartes pour faire découvrir à un large public les avantages de la Rétrospective.%%% !!EventList%%% * Début juin : Prochain Scrum Café Bordeaux ?%%% * 1er et 2 septembre : Scrum Gathering en Afrique du Sud%%% !!ToDo%%% * Étudier de plus près la ++[« Prime Directive »|http://www.retrospectives.com/pages/retroPrimeDirective.html|en]++ énoncée par Norman Kerth%%% * Étudier de plus près le ++[« Perfection Game|http://www.liveingreatness.com/the-core-protocols/perfection-game.html|en]++%%% * Acheter le jeu et contaminer les Autres %%% !!Feedback%%% * Yves Hanoulle : ** ++[Scrum User Group Bordeaux (Part I)|http://www.hanoulle.be/2010/05/scrum-user-group-bordeaux-part-1/|en]++ ** ++[Agile Retrospective Game @SUG Bordeaux (Part II)|http://www.hanoulle.be/2010/05/agile-retrospective-game-sug-bordeaux-part-ii/|en]++ ** ++[Perfection Game of SUG Bordeaux (Part III)|http://www.hanoulle.be/2010/05/perfection-game-of-sug-bordeax-part-iii/?utm_source=feedburner&utm_medium=feed&utm_campaign=Feed%3A+Paircoaching+%28PairCoaching%29&utm_content=Google+Reader|en]++ * Google Group du SUG bordelais : ** ++[Discussion|http://groups.google.fr/group/sug-bordeaux/browse_thread/thread/1b6bacfc5587b8ed?hl=fr]++ très intéressante entre Yves et Christophe ** ++[Photos|http://www.meetup.com/frenchsug/photos/917532/14991227/]++ prises par Philippe * L’Alchimiste-Agile.com : ** ++[Quelques retours|http://agile-alchemist.com/articles/2010/05/12/quelques-retours-/|fr]++