Respecter les personnes

((/dotclear/public/photos/.photo_art_smalley_sq.jpg|Art Smalley|L|Art Smalley))J’avais été un peu à court d’arguments pour développer ce sujet précis lors de ma dernière présentation sur le ++[Lean Software Development|/dotclear/index.php?post/2010/10/12/Lean-Software-Development]++. Comment ne pas tomber dans le cliché ou la banalité alors qu’il y a tant de non-dit dans les entreprises dans lesquelles nous travaillons (SSII ou autres d’ailleurs)… Certains pensent même que cela va de soi ! Un des seuls à me fournir un peu de matériel (et d’espoir) sur le sujet est Thierry Cros (++[Etre Agile|http://etreagile.thierrycros.net]++). Et là, je tombe sur cet article récent de Art Smalley : ++[« Respect for People »|http://theleanedge.org/?p=1821|en]++, du pain-bénit que j’ai traduit avec un grand plaisir.%%% > Il y a environ une dizaine d’années, Toyota a simplifié sa philosophie concernant les deux piliers amélioration continue et respect des personnes. Il est vrai que vous ne trouverez pas beaucoup de choses écrites sur « le respect des personnes », mais il n’en reste pas moins que Toyota a déployé des efforts évidents sur ce sujet. Les racines de ce concept au sein de Toyota remontent au minimum aux préceptes fondateurs de Sakichi Toyoda dans les années 1930 voire même plus tôt selon les versions.%%% > %%% > ((/dotclear/public/traductions/TheToyotaPrecepts.gif|Les préceptes de Toyota||Les préceptes de Toyota))%%% >  »__Les Préceptes de Toyota :__ »%%% >  »1. Contribuez au développement et au bien-être du pays en travaillant ensemble, quelle que soit votre position hiérarchique, en remplissant fidèlement vos fonctions. »%%% >  »2. Soyez en avance sur votre temps en étant en permanence créatif, curieux et en amélioration constante. »%%% >  »3. Ayez le sens pratique et évitez la futilité. »%%% >  »4. Soyez gentil et généreux; faites des efforts pour créer une ambiance familière et chaleureuse. »%%% >  »5. Soyez respectueux et montrez de la gratitude envers des choses grandes et petites respectivement dans la pensée et l’action. »%%% > %%% > Je pense qu’il est important de souligner que la formation TWI$$NdT : Training Within Industry = La formation au sein de l’industrie$$ que Toyota mit en œuvre dans le début des années 1950 – en provenance des États-Unis après la Seconde Guerre mondiale – comprenait également quelques conseils pratiques à la fois sur l’importance du respect des personnes et sur les compétences à développer pour gérer les personnes et les problèmes au travail.%%% > %%% > [((/dotclear/public/traductions/.ToTheWarProductionTrainer_m.jpg|Aux formateurs de l’industrie militaire||Aux formateurs de l’industrie militaire))|/dotclear/public/traductions/ToTheWarProductionTrainer.gif]%%% >  »__Aux Formateurs de l’Industrie Militaire :__ »%%% >  »Les relations professionnelles que vous entretenez dans votre travail peuvent avoir, pour votre usine et l’effort de production militaire, une influence déterminante, peut-être même jamais experimentée auparavant. Vous avez la rare ++opportunité++ de pouvoir influencer les encadrants pour qu’ils améliorent leurs relations professionnelles quotidiennes. »%%% >  »Donner uniquement aux employés des compétences techniques ne suffit pas. Les encadrants doivent influencer tout homme et toute femme qui travaille pour créer la collaboration et l’esprit d’équipe. Vous pouvez aider les encadrants à acquérir cette compétence à travailler avec les gens – c’est votre ++devoir++ de bien leur souligner son importance. »%%% > %%% > Il y a aussi des aspects culturels importants sur le « respect des personnes » que je pense inhérents à la culture japonaise sur la façon dont les groupes interagissent entre eux et qui ont influencé la pensée de Toyota sur ce sujet.%%% > %%% > Indépendamment de ces diverses influences, voici quelques petites choses auxquelles j’ai pensé quant au respect des personnes et la façon dont cela a été mis en pratique chez Toyota. En réalité, il n’y avait pas de manuel pour faire ce genre de chose et cette liste reflète donc juste mes expériences et interprétations personnelles.%%% > %%% > __1.__ La première partie de l’équation concernant le respect des personnes signifie fournir un environnement de travail sécurisé. Toyota était sur une très bonne piste en ce qui concerne la sécurité des travailleurs au Japon et dans d’autres pays que j’ai visités. Un accent très important a été mis sur le fait de sécuriser les processus pour les travailleurs et cela a été compris par tous les employés. Toyota n’est pas parfait à cet égard mais il a fait beaucoup de bonnes choses dans cette direction.%%% > %%% > __2.__ La deuxième partie de l’équation était la création d’un environnement de travail propre et cela nécessitait une certaine discipline à la fois de la part des employés et de la direction. Je ne m’étendrai pas sur la pratique des 5S$$NdT : voir ++[mon billet|/dotclear/index.php?post/2008/11/27/5S]++ sur le sujet$$, mais adhérer aux principes de ce processus a contribué à créer une situation où les choses ont été organisées et entretenues correctement. Les personnes préfèrent travailler dans un lieu de travail propre et bien organisé et Toyota s’est donné beaucoup de mal pour mettre en oeuvre cette discipline.%%% > %%% > __3.__ La troisième partie de l’équation se rapporte à la qualité. Permettre aux employés de faire des pièces défectueuses ou de les forcer à trier et à retravailler les articles défectueux est un gaspillage et détruit le moral. Résoudre les problèmes de qualité à leur origine première et prévenir leurs apparitions récurrentes est une façon de prendre soin du client et de respecter les employés.%%% > %%% > __4.__ Le quatrième point sur ma liste peut sembler polémique car il traite de la productivité et de l’utilisation des ressources. Au début, cela peut ressembler à une recette pour « faire travailler plus » les personnes et vous devez vous prémunir contre ce que Toyota appelle Muri ou charges de travail excessives imposées aux personnes. Cependant le vrai danger est dans l’utilisation des personnes. C’est là que des dommages tout aussi graves se sont produits. Toyota s’efforce de faire en sorte que, pour un takt time$$NdT : provient du mot allemand Taktzeit, temps de cycle$$ de 60 secondes, l’employé produit presque 60 secondes de travail. De même, dans un bureau, un membre du personnel avec huit heures de temps aura produit l’équivalent de presque huit heures de travail$$NdT : je ne peux pas m’empêcher de penser aux jours idéaux$$. Les seniors auront généralement de plus grandes charges de travail qui leur sont imposées en raison de leurs capacités et expérience. Dans les deux cas, une perte de temps pour l’employé implique un manque de respect et une mauvaise planification par toutes les parties concernées.%%% > %%% > __5.__ Le cinquième point de ma liste porte sur le développement des talents des employés au fil du temps. Respecter les personnes signifie développer leurs compétences latentes à la fois sur le tas et par la formation professionnelle. Il est facile d’investir de l’argent dans les nouvelles technologies, le logiciel ou le matériel. Il faut du temps, des efforts et de la planification pour investir dans le développement des compétences des employés. Des programmes de formation en kit et des présentations Powerpoint sont loin d’être suffisants.%%% > %%% > __6.__ Le respect des personnes, c’est aussi avoir un dialogue constructif au cours des entretiens de performance des employés. Une discussion approfondie et franche concernant les points forts et les points à améliorer montre l’honnêteté, la sincérité et le respect des personnes.%%% > %%% > __7.__ Pour finir, demander aux gens d’améliorer leur travail et leur donner les outils pour le faire (par exemple, Kaizen) démontre la forme ultime du respect à mon avis. En d’autres termes, la direction nous manifeste sa confiance et attend de nous une participation active à l’amélioration des choses afin d’assurer notre survie. Le message implicite c’est la confiance et le respect mutuels.%%% > %%% > Je pourrais ajouter d’autres choses à la liste, mais ce sont les premiers points de ma liste personnelle. Je ne pense pas qu’il y ait quelque chose d’unique ou même d’original sur cette liste. En réalité, la difficulté n’est pas d’énoncer ces points l’un après l’autre, mais de les mettre en pratique en communiquant sur le sens de ces pratiques.%%% > %%% > Je pense aussi que si Toyota pratique « le respect des personnes », c’est parce que c’est un concept à double sens. En respectant les employés, Toyota s’assure également que le salarié respecte en retour l’entreprise ainsi que le client. Le système n’est pas parfait par certains côtés, mais il il va plus souvent dans la bonne direction que dans la mauvaise.%%% —- ((/dotclear/public/traductions/Kanban-sign-icon.png|Kanban sign|L|Kanban sign))Retrouvez l’intégralité de mes traductions sur le wiki ++[Traductions Agiles|http://www.fabrice-aimetti.fr/dokuwiki/doku.php/traduction:start|fr]++.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *