Evaluation d’un projet et d’une organisation avant passage à l’agilité

((/dotclear/public/photos/.mike-griffiths_t.jpg|Mike Griffiths|L|Mike Griffiths))C’est le 4ème item du ++[Backlog du Scrum User Group bordelais|http://sites.google.com/site/sugbordeaux/]++. Il date du 15 septembre 2009 et j’ai enfin pu aborder le sujet en travaillant sur la traduction de l’article ++[« Agile Suitability Filters »|http://leadinganswers.typepad.com/leading_answers/2007/06/agile_suitabili.html|en]++ rédigé par Mike Griffiths. Un très bon récapitulatif des méthodes utilisées pour évaluer la compatibilité d’un projet (ou d’une organisation) avant de démarrer une démarche agile… bon, ça date de 2007, mais honnêtement, ça n’a pas vieilli.%%% %%% Comme l’a indiqué Claude Aubry dans le commentaire de ce billet, il ne s’agit pas de déclarer un projet et/ou une organisation allergique à l’agile ou anti-agile mais bien d’identifier les risques pour les traiter avant et pendant la mise en place d’une démarche agile.%%% %%% Vous trouverez le document ici : ++[« Critères de compatibilité avec l’Agile »|/dotclear/public/traductions/Compatibilite_projet_agile.pdf]++. J’ai supprimé le terme « éligibilité » et conservé le terme « compatibilité ». En prime, vous trouverez dans le ++[wiki|http://www.fabrice-aimetti.fr/dokuwiki/doku.php/traduction:start|fr]++, la traduction des questionnaires associés. Ça m’a pris un peu de temps… mais c’est passionnant !%%% %%% Et vous, vous utilisez quoi comme outil d’évaluation ? N’hésitez pas à me laisser un commentaire.%%% %%% —- ((/dotclear/public/traductions/Kanban-sign-icon.png|Kanban sign|L|Kanban sign))Retrouvez l’intégralité de mes traductions sur le wiki ++[Traductions Agiles|http://www.fabrice-aimetti.fr/dokuwiki/doku.php/traduction:start|fr]++.

Une réflexion au sujet de « Evaluation d’un projet et d’une organisation avant passage à l’agilité »

  1. Je trouve que le terme éligibilité n’est pas adéquat. La plupart des critères proposés permettent d’identifier la difficulté pour passer à l’agilité. Ce n’est pas parce que la transition à l’agilité demandera beaucoup d’efforts qu’elle n’est pas justifiée : les bénéfices (la valeur ajoutée) peuvent être encore plus importants.
    C’est pourquoi je préfère qu’on parle de paramètres de contexte. Voir ce billet de Philippe Kruchten : http://pkruchten.wordpress.com/2009… (avec qui j’avais fait la présentation Agilité en situation lors de l’Agile Tour 2008 sur ce sujet)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *