Estimation ou Exactimation ?

Je tombe sur un tweet récent de Anne Gabrillagues (@agabrillagues) qui cite un tweet de Richard Hundhausen (@rhundhausen) :

It’s called estimation not exactimation.

Ce dernier rappelle sous la forme d’un jeu de mot que l’estimation reste… une estimation, autrement dit qu’il vaut mieux apprendre à être globalement bon plutôt que précisément erroné 😀
Je n’en reste pas là, je vérifie que le mot exactimation n’existe pas… et là je tombe sur :

1° Une définition de Urban Dictionary qui dit en gros que l’exactimation se réfère à créer une illusion de la « vérité » en utilisant des pratiques scientifiques ! ça vous rappelle quelque chose, non ? moi ça me rappelle l’usage des abaques (avec une précision de 0.125 jxh) pris pour des vérités scientifiques (généralement maintenus par une tour d’ivoire du type service méthodes et utilisés en avant-vente par quelqu’un qui ne sera pas dans l’équipe de dév.) alors que ce ne sont que des moyennes tirées des expériences passées. Vous connaissez la définition de la moyenne ? lorsque vous avez la tête dans le réfrigérateur et les pieds dans le four, et ben en moyenne vous êtes à la bonne température ! super !

2° Un billet de Cyrille Deruel (@CyrilleDeruel) intitulé « Réunion d’estimation : Enlevez vos t-shirts ». Notre bouzin agile y prône l’estimation relative sans chiffres.

3° Un très court billet de Lee Henson (@AgileDad) que j’ai traduit et qui s’intitule « Exactimation ou Estimation ? ». Il y mentionne une technique rapide d’estimation de la release et référence une lettre d’information détaillant le sujet. Et hop, une idée de traduction ajoutée dans mon backlog, auquel s’est récemment associé Sylvain Fraïssé (@sfui), que je remercie et qui d’ailleurs ne s’est pas privé pour voter et proposer une nouvelle traduction.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *