Agile Games France, un immense terrain de jeux (1/2)

Pour son édition 2012, l’Agile Games France se déroule sur l’Île de Nantes. J’aime bien, ça donne un côté aventure… on va jouer sur une île. Départ à 6 heures de Bordeaux avec Isabel (@isabelmonville) et Alexis (@alexismonville). On pose pied sur l’île à 9h30, le panneau d’accueil nous indique déjà que quelque chose de pas normal va se dérouler :
Une fois passés de l’autre côté du miroir, la salle de jeux est déjà en ébullition. Y en a qui sont arrivés la veille et qui sont déjà chargés (heu… d’énergie, d’émotions et de café). Un mur baptisé Agile Games France Social Network est en train de se monter brique par brique… de réseau social. C’est du Low Tech/High Contact :
Alexandre (@agilex) ouvre la première journée avec Pierrick (@keurvet) et Alfred (@AlfredAlmendra), et nous invite à lancer des jeux le plus rapidement possible. Je saute dans le train du Lego4Scrum, créé par Alexey Krivitsky (au fait, la doc. traduite en français est ici). Alvin (G+), qui l’a animé lors du dernier Scrum Day, redevient le maire de la ville et nous guide à travers sa vision de la ville idéale. Heureux d’avoir binômé avec Alexis pour construire une école, un hôpital… et une caserne de pompier issue d’un superbe refactoring d’immeuble rouge. Ça nous aura pris toute la matinée 🙂

Après le buffet de midi, nous nous lançons dans le jeu inventé par Alexandre et Erwin (@evanderkoogh) à Boston en 2011 : The Big Payoff ; une simulation de gestion de portefeuille pour faire comprendre aux décideurs l’intérêt de l’agilité. Les objectifs d’apprentissage semblent atteints… sur quelque chose qui n’est pas si simple à simuler, avec sans doute quelques idées d’amélioration pour Alexandre… qui n’a pas arrêté de rigoler dans ses moustaches pendant que je ramais dans la galère. De son côté, Sidonie (@sidonietacquet) est heureuse d’avoir gagné 109 millions d’euros en 3 ans.

Nous enchaînons avec le Ball Flow Game de Frédéric (@fdufaujoel). Ce jeu a été créé par Karl Scotland (kjscotland), un des pionniers de l’application du Kanban dans le développement logiciel. L’équipe est super. Alexis nous propose d’emblée une solution efficace et Isabel nous aide bien avec son ambidextrie. Nous essayons quelques variantes, que nous débriefons avec Frédéric et la restitution qu’il en fait sous forme de diagramme de flux cumulés.

Pendant ce temps-là, Jack Damien le Trader fait perdre 33 millions d’euros à son équipe lors de la 2ème session du Big Pay Off. Selon les dernières nouvelles, il aurait fuit en Suisse.
Je termine la première journée avec Alfred, qui propose le Jeu du Prénom, créé par Henrik Kniberg (@henrikkniberg). Ça a été un peu difficile avec le prénom proposé par Christophe (@addinquy), mais bon… l’équipe a bien compris la portée du jeu, j’en ai profité pour ouvrir une petite parenthèse sur la Loi de Little.

Fin de la première journée avec un debriefing, une virée à l’hôtel, puis retrouvailles au resto avec un bon Aberlour.
La 2ème journée dans un prochain billet :o)
Feedbacks :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *