Cherry Blossoms, un rêve japonais

Synopsis. Employé de bureau modèle dans une usine de traitement des déchets, Rudi ne ressent nullement le besoin d’échapper à une vie casanière, rythmée par une chronologie invariable. Pourquoi exaucerait-il le vœu de son épouse, Trudi, qui lui propose de partir en voyage vers la destination de ses rêves, le mont Fuji ? Le sexagénaire, visage austère et émotion rarement trahie, ne se sait pas atteint d’une maladie incurable. Il ignore tout autant que le médecin a conseillé à sa femme d’agrémenter ses derniers jours par quelques plaisirs dont il n’a ni l’habitude ni le goût. S’il consent à se rendre à Berlin chez ses enfants puis à séjourner au bord de la mer Baltique, il ne change en rien son comportement de mari mutique et de père avare de sentiments. Jusqu’à ce triste matin où il découvre son épouse morte dans son lit… Un très beau film de Doris Dörrie sur le deuil et les liens familiaux, où le mari parviendra à entrer en communion, par le corps et l’esprit, avec son épouse tant aimée. En prime, de belles images du Hanami tokyoïte, un pèlerinage au Fuji San et la découverte de la danse du butoh avec Tadashi Endo.

Master Class « Stratégie Lean »

Aujourd’hui, j’ai participé à cette formation d’une journée animée par Michael Ballé, sociologue, membre fondateur de l’Institut Lean France et spécialisé depuis plus de 10 ans dans les implications humaines de l’implantation du Lean. Cela fait partie des formations que je qualifie d’électrochocs, qui commence par une rencontre, celle de Michael Ballé, une personne rare intellectuellement parlant et précieuse puisque porteuse et respectueuse de la tradition lean, on parlera même d’orthodoxie. Les mots d’ordre étaient « Ouverture d’esprit »,  « Remise en cause » et « Travail d’équipe ». Pour faire très court, il n’y a pas de stratégie de déploiement du lean… le lean est la stratégie. Je me suis donc rendu compte que j’avais les mots du lean, et même la connaissance de certains outils du lean, sauf que ce que j’en faisais n’était pas du lean, que cela ne correspondait pas à l’intention de départ du lean. J’ai particulièrement apprécié l’approche par le questionnement, qui pour le coup nous ramène bien au coaching et à la prise de conscience des problèmes que l’on souhaite résoudre avant de se fixer des objectifs. J’en profite pour remercier l’AFPISO, ainsi que les participants : Serge, Philippe, Pascal, Jérôme, Jean-Yves, Jean-Claude, Hervé, Pascal, David, Jérôme, Laurent, Xavier, Bertrand Save (Président de A2C) et Cyril Dané (AIO) qui nous a fait un super retour d’expérience de lean depuis les tranchées.

Spirale Dynamique

Ce soir, j’ai eu le plaisir de retrouver Pascale Machet au Rendez-Vous des Coachs, qu’elle organise tous les deuxièmes mercredi du mois à Bordeaux. Le thème de la soirée était consacré à la Spirale Dynamique, issue des travaux de Clare W. Graves, professeur de psychologie américain. C’est Karin Roland, coach d’équipes, qui nous a parlé de ce concept qui se décline aujourd’hui en 8 niveaux d’existence pour comprendre l’évolution de la pensée individuelle et collective. Au cours du développement d’un individu, d’une organisation ou d’une société, ces niveaux d’existence du monde émergent, se rajoutant aux anciens dans une spirale évolutive sans fin. Dans un contexte donné, plusieurs niveaux d’existence se manifestent dans des proportions variables. Sachant que chaque niveau est désigné par une couleur et que la spirale alterne priorité donné à l’individuel et priorité donné au collectif, on a : 1°le beige pour la Survie, 2°le violet pour la Sécurité, 3°le rouge pour le Pouvoir, 4°le bleu pour l’Ordre, 5°l’orange pour le Succès, 6°le vert pour l’Harmonie,  7°le jaune pour la Systémique, 8°le turquoise pour la Globalité. Clare W. Graves a eu l’intuition d’un modèle fondé sur les valeurs, alors que son illustre collègue, Abraham Harold Maslow, psychologue américain, a bâti un modèle fondé sur les besoins, la célèbre pyramide des besoins. Voilà, c’est un peu rapide, mais globalement, ça a été dur de se concentrer, car mes voisins Jean-Pierre et Karine étaient très (très) dissipés 🙂 

Le Chemin des Cimes

Quatrième de couverture. Olivier Soudieux et Carole Soubiran partent en couple avec la volonté de traverser l’Himalaya à pied, du Zanskar (Inde) à l’Everest (Népal). Ils souhaitent vivre durant un an, une expérience hors normes : parcourir les grands espaces himalayens au rythme et au plus près des peuples d’une terre exigeante.  Ce livre retrace en images leur aventure humaine : 5 000 kilomètres de marche et de rencontres multiculturelles, le fraternel accueil dans les villages et les monastères reculés, les relations conflictuelles avec la guérilla maoïste, les hauts sommets côtoyés en hiver et les ascensions solitaires à plus de 6 000 mètres. Un périple riche en émotions et découvertes, mais aussi l’occasion pour Olivier et Carole de confronter jour après jour leurs visions du monde, d’eux-mêmes, de leur couple. Un voyage initiatique où ils découvrent pas à pas l’essentiel.

J’ai eu le plaisir de croiser Olivier lors du dernier Agile Games. Je vous conseille la lecture de ce livre passionnant de bout en bout… ou plutôt de bas en haut… j’aime particulièrement la métaphore du marcheur : « En même temps que tu marches, quelque chose avance aussi au fond de toi. » et la définition de l’Expert : « Personne à écouter attentivement pour acquérir une partie de son savoir, découvrir comment il aurait théoriquement fallu faire et de ce fait… devenir capable de procéder autrement. »

Le management par objectifs m’a tuer…

J’ai animé cet icebreaker lors de Agile Games France 2013, qui se déroulait à Avignon du 1er au 2 février. Je remercie Emilie, Caroline, Sophie, Jean-François et Eric qui se sont volontiers prêtés au jeu et qui m’ont aidé à améliorer l’idée de départ : faire prendre conscience que des objectifs contradictoires ou divergents mettent le collaborateur dans une situation plus qu’inconfortable dans l’entreprise. Je remercie Gilles pour m’avoir inspiré 🙂

Jeu de la Crevasse à Agile Games France 2013

Olivier Soudieux, expert des environnements imprévisibles, a animé le jeu de la Crevasse lors de l’Agile Games qui se déroulait à Avignon du 1er au 2 février. Un jeu qui met en évidence l’importance des 3C (la confiance en soi, la confiance en l’autre, la confiance en la technique), … et bien d’autres choses encore ! Olivier s’est révélé un premier de cordée efficace pour nous faire traverser la crevasse. J’en profite pour remercier Emmanuel, mon binôme :o)

Icebreaker Agile à Agile Games France 2013

Alexis Monville (Ayeba) a animé un Icebreaker Agile lors de l’Agile Games France qui se déroulait à Avignon du 1er au 2 février. Pour rejouer cet icebreaker, je vous renvoie sur son blog, il y est très bien détaillé. J’en ai profité pour acquérir le pack d’images Visual Icebreaker Kit de la société VisualSpeak, que j’ai utilisé cet après-midi lors d’une rétrospective d’équipe de courte durée. Ça marche très bien, merci Alexis 😉