Cherry Blossoms, un rêve japonais

Synopsis. Employé de bureau modèle dans une usine de traitement des déchets, Rudi ne ressent nullement le besoin d’échapper à une vie casanière, rythmée par une chronologie invariable. Pourquoi exaucerait-il le vœu de son épouse, Trudi, qui lui propose de partir en voyage vers la destination de ses rêves, le mont Fuji ? Le sexagénaire, visage austère et émotion rarement trahie, ne se sait pas atteint d’une maladie incurable. Il ignore tout autant que le médecin a conseillé à sa femme d’agrémenter ses derniers jours par quelques plaisirs dont il n’a ni l’habitude ni le goût. S’il consent à se rendre à Berlin chez ses enfants puis à séjourner au bord de la mer Baltique, il ne change en rien son comportement de mari mutique et de père avare de sentiments. Jusqu’à ce triste matin où il découvre son épouse morte dans son lit… Un très beau film de Doris Dörrie sur le deuil et les liens familiaux, où le mari parviendra à entrer en communion, par le corps et l’esprit, avec son épouse tant aimée. En prime, de belles images du Hanami tokyoïte, un pèlerinage au Fuji San et la découverte de la danse du butoh avec Tadashi Endo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *