Le corps du coach

Brigitte Debest
Stéphanie Feliculis
Aujourd’hui se tenait une rencontre organisée par Fabrice Micheau, fondateur du Réseau Aquitaine Coaching (créé en 1994). Deux temps forts ont marqué l’après-midi : 1°Questions / réponses sur les points communs entre les trois principales associations AEC-EMCC, ICF et SFCoach en matière d’accréditation, dont les délégations régionales étaient respectivement représentées par Michèle Gauthier, Nadine Vidalenc et Stéphanie Feliculis. Je rappelle que ces trois associations « apprenantes » ont publié, en décembre 2012, une Déclaration commune sur la définition du Coach professionnel et qui invite une fois de plus le coach à réfléchir à sa professionnalisation. 2°Atelier « Le corps du coach » coanimé par deux Gestaltistes, Brigitte Debest et Stéphanie Feliculis, qui nous ont (r)éveillé sur la façon dont « le corps nous parle en coaching » : les registres de communication non verbale du coach et du coaché, l’attention portée à nos ressentis émotionnels et corporels dans la rencontre avec l’autre. Il y a eu de beaux moments de partage. J’étais également super heureux de revoir Agnès, Françoise, Gaëlle, Isabelle, Karine, Pascale et Stéphane 🙂

Leçons de vie

Quatrième de couverture. À l’occasion d’un dialogue avec son disciple et successeur David Kessler, Elisabeth Kübler-Ross approfondit quelques thèmes essentiels qui lui sont chers. Au cours de cet échange, les auteurs confient tour à tour leurs expériences scientifiques, personnelles et spirituelles, et révèlent ainsi le sens de nos désirs, de nos peurs et de nos espoirs. L’occasion d’énoncer autant de leçons de vie à assimiler au cours de l’existence sur l’authenticité, l’amour, le deuil, le pouvoir, la culpabilité, la peur, le pardon ou encore le bonheur. Cet ouvrage lumineux, véritable testament spirituel d’Elisabeth Kübler-Ross, ne parle ni de la mort ni des mourants, mais bien de la vie, car  » la vie est un accomplissement et la mort est le terme de cet accomplissement « .