Mark LevisonJ'ai traduit un article intéressant de Mark Levison sur InfoQ : "Top Ten Tips for An Agile Coach"

Rachel Davies et Liz Sedley, co-auteurs du livre Agile Coaching, ont animé une drôle de session intitulée "Dix Conseils pour les Coachs Agiles. La session aurait très bien plus s'appeler "Dix Choses pour lesquelles la plupart des Coachs Agiles se trompent".

FriendshipSoyez présenté - Quand un coach arrive dans une équipe (existante ou nouvelle), ce peut être un événement traumatisant. Les membres de l'équipe ne savent pas qui est le coach, pourquoi ils sont là et si ils sont même qualifiés pour faire le travail. Une présentation par un senior (directeur, chef d'équipe ou tout simplement une personne bien respectée) permettront d'apaiser ces craintes. En outre, le coach devrait pouvoir comprendre leur contexte et objectif (s) respectif(s).

L'Agile n'est Pas une Religion - Les membres de l'équipe ne se soucient pas de l'Agile, ils sont intéressés par le fait que leur travail soit fait, d'obtenir une augmentation de salaire et peut-être une promotion. En tant que tel, ils ne se soucient pas de l'Agile, ils ne se soucient que des choses qui les aideront à résoudre leurs problèmes actuels. En tant que coachs, nous avons besoin de prendre du temps pour comprendre la situation, écouter et, peut-être le plus important, faire sentir à l'équipe que leurs préoccupations ont été entendues.

Faites preuve de Respect - Ne vous contentez pas d'arriver avec un plan censé résoudre tous les problèmes de l'équipe. Essayez de comprendre comment ils en sont arrivés là aujourd'hui. Faites attention aux mots que vous employez, par exemple, les membres de l'équipe sont des personnes et non des ressources, des développeurs, des testeurs et des managers.

Prenez du Recul - Trop souvent, en tant que coaches, vous vous concentrez sur les problèmes que l'équipe remontent sans disposer d'une vision globale. N'essayez pas de corriger les gens - dans la plupart des cas, ils sont tout simplement en train de répondre aux pressions de l'organisation. Au lieu de ça, prenez du recul, utilisez des techniques d'analyse systémique pour vous aider à trouver ces pressions et concentrez vous ensuite sur leurs résolutions.

Prenez le Temps de Réfléchir - Vous réagissez fréquemment aux problèmes à chaud. Au lieu de réagir immédiatement avec vos frustrations, faites une pause, prenez le temps de réfléchir, parlez-en avec un autre coach, attendez même peut être le lendemain.

Posez des Questions, Proposez des Idées - Étant donné que vous cherchez à comprendre comment se comportent / travaillent les équipes, posez surtout des questions basées sur le "comment" et le "quoi". Liz recommande d'éviter l'utilisation du "pourquoi" car cela mettra beaucoup de personnes sur la défensive. Elle réserve l'usage du "pourquoi" à la méthode d'Analyse des Causes Racines - dont elle se sert avec parcimonie. Lorsque vous avez des idées intéressantes à partager, énoncez-les et n'utilisez pas de question, les gens voient et ressentent à travers ce que vous faites.

Introduisez l'Éléphant - Les grands problèmes sont souvent ignorés parce que les gens les perçoivent comme étant insurmontables. Ne les évitez pas, utilisez plutôt une rétrospective et demandez : "J'ai remarqué que les gens évitent ...". Aidez l'équipe à résoudre un aspect du problème petit à petit. Quel que soit le résultat, ne poussez pas les membres de l'équipe à prendre des mesures s'ils ne sont pas prêts.

Faites du Changement une Expérience - Les gens ont souvent peur du changement, mais en en faisant une expérience, on peut contribuer à réduire les craintes. En impliquant les membres de l'équipe dans le changement, ils prendront l'initiative de l'effort et s'habitueront à faire de petits changements. La rétrospective est un bon moment pour introduire ces expériences.

Utilisez l'Énergie de l'Équipe - Plutôt que de résoudre le problème le plus important auquel l'équipe fait face à tout moment, renseignez vous sur l'énergie dont l'équipe dispose. Par la résolution de petits problèmes d'abord, ils gagneront en confiance et en bonne humeur. En devenant expérimentés, leur ambition et leur énergie va augmenter.

Ayez le Courage de vos Convictions - Régulièrement vos croyances seront attaquées et remises en question. Ayez du courage et croyez en vous, mais par-dessus tout soyez patient. Votre boulot est de rendre des équipes capables d'opérer des changements très importants, vous avez digéré ces changements, mais les équipes que vous coachez ne l'ont encore jamais fait.

Le public présent a ajouté une multitude de conseils :
- Soyez calme ou silencieux - parfois la meilleure intervention est de ne pas intervenir du tout (Tobias Mayer).
- Absentez-vous - lorsque vous n'êtes pas disponible, les équipes que vous coachez sont contraintes d'apprendre à résoudre certains de leurs problèmes par elles-mêmes.
- Apprenez la langue du client - en comprenant le métier du client et ses problèmes, vous aider à réduire les craintes.
- Ne pousser pas à la limite : suggérez, faites court, allez vous promener, attendez un peu avant de revenir voir.
- Concentrez vous sur le positif, prenez les petites victoires comme des points intermédiaires vers l'objectif principal.
- Ne portez pas atteinte aux membres de l'équipe publiquement, réglez les problèmes en privé.
- Créez un backlog des thèmes de coaching et demandez à l'équipe de les prioriser. Cela donnera à l'équipe une plus grande maîtrise de la relation qu'elle a avec vous (William Rowden).

Précédemment sur InfoQ : Beginner's Mind - An Approach to Listeing et sur mon blog : le Coaching Workshop de Liz et Rachel.

Commentaire : article de Rachel Davies dans la newsletter de Method & Tools.

Kanban signRetrouvez l'intégralité de mes traductions sur le wiki Traductions Agiles.