Archives par mot-clé : Calimero

Hierarchy Failure

En cette époque d’entreprise libérée, j’ai souhaité remettre à l’honneur ce billet qui date du 15 octobre 2011 :
In this age of liberating company, I wanted to spotlight this post dated October 15, 2011:
Neo : Je sais que vous êtes là, je sens votre présence. Je sais que vous avez peur. Vous avez peur de nous, vous avez peur du changement. Je ne connais pas l’avenir, je ne suis pas venu vous dire comment tout ça finira. Je suis venu vous dire comment ça va commencer. Je vais raccrocher ce téléphone, et ensuite je montrerai à tous ces gens ce que vous ne voulez pas qu’ils voient. Je leur ferai voir un monde… sans vous, un monde sans lois ni contrôle, sans limites ni frontières. Un monde où tout est possible. Ce que nous en ferons ne dépendra que de vous. [Extrait de la Religion de Matrix – Episode I]
Neo : I know you’re out there. I can feel you now. I know that you’re afraid… you’re afraid of us. You’re afraid of change. I don’t know the future. I didn’t come here to tell you how this is going to end. I came here to tell you how it’s going to begin. I’m going to hang up this phone, and then I’m going to show these people what you don’t want them to see. I’m going to show them a world without you. A world without rules and controls, without borders or boundaries. A world where anything is possible. Where we go from there is a choice I leave to you. [Excerpt fromThe Matrix Religion – Episode I]

Agile Canada Dry (made in France)

Franchement, il y a des choses que je vois, j’entends ou je lis qui me laisse perplexe sur les motivations réelles de certaines personnes ou organisations dans le cadre de la promotion de l’Agilité en France. Ça me rappelle systématiquement une célèbre publicité que j’adapte au contexte : « ça a la couleur, l’odeur et même le goût de l’Agilité, mais ça n’en est pas ». Et généralement ça ressort assez bien lors de la préparation des évènements agiles… avec des tentatives de lobbying et/ou de déstabilisation en tout genre. Nondidiou !

La loi d’Archimerde

Une équipe qui réussit est une équipe qui a confiance. Donc comment bâtir la confiance dans une équipe ? En créant un environnement de travail tolérant aux essais / erreurs… permettant l’apprentissage. Aujourd’hui, vous avez pas mal d’organisations qui ont oublié cela ou qui s’en moquent (appelons ça les sociétés de sévices). A terme, les individus sont démotivés, n’apprennent plus rien, déroulent les processus (appelons ça la machine à perdre)… et les équipes échouent. 
D’où la fameuse loi d’Archimerde tirée du Traité des ressources interchangeables (à paraître ?) :

Tout corps plongé dans la merde produit de la merde !

Je  ne crache pas dans la soupe, j’ai été instrumentalisé… voire complice. Je vous restitue simplement mon feedback dix-sept ans après parce que je pense que c’est (bien sûr) encore d’actualité… et que ça me défoule en cette belle fin d’année 2011.
Toute ressemblance de cette carotte ou de ce lapin avec
un outil managérial ou une ressource est purement fortuite.

Non mais pourquoi j’ai pris la pilule rouge ?

Non mais pourquoi j’ai pris la pilule rouge ? Je sais que le respect n’existe pas. Que si on m’appelle une ressource non facturée, c’est la matrice qui va me dire que c’est mieux que d’être à la rue et que plus tard j’aurai le droit de dire la même chose aux autres. Vous savez ce que j’ai compris : les ignorants sont bénis.