Archives par mot-clé : Le Rendez-Vous des Coachs

La Relation

Ce soir, j’ai eu le plaisir de retrouver Pascale Machet au Rendez-Vous des Coachs, qu’elle organise tous les deuxièmes mercredi du mois à Bordeaux. Le thème de la soirée était consacré à La Relation, animée par Danièle Bacheré, présidente de Terre Unie Vers… (un lieu magique). Danièle a commencé par nous lire un extrait d’un livre de Neale Donald Walsch avant d’élargir le débat sur la relation, et notamment la relation d’accompagnement. C’était passionnant. Je vous livre ici mes notes :
  • Si nous ne sommes en relation avec rien, nous ne sommes pas.
  • Je sais que je suis mais je ne sais pas ce que je suis.
  • Je suis ce que je vais avoir à expérimenter avec l’autre.
  • Le silence intérieur, la présence intérieure, le contact intérieur, l’espace calme qui « est », l’intention de définition de moi, « je suis » une émanation de cet espace, que vais-je offrir de moi ?
  • La relation consiste à déposer cette offrande de ce qui se vit en moi.
  • La relation est dans le présent et se nourrit à chaque instant.
  • Nous ne sommes qu’au présent. Le corps est au présent. La respiration me ramène au présent, comme si à chaque fois c’était la première fois, je vis un miracle.
  • J’accueille, je suis disponible, c’est d’accord pour moi, c’est plus que ça, c’est merci, c’est 1+1, c’est gagnant – gagnant.
  • Nous sommes faits les uns pour les autres.

Spirale Dynamique

Ce soir, j’ai eu le plaisir de retrouver Pascale Machet au Rendez-Vous des Coachs, qu’elle organise tous les deuxièmes mercredi du mois à Bordeaux. Le thème de la soirée était consacré à la Spirale Dynamique, issue des travaux de Clare W. Graves, professeur de psychologie américain. C’est Karin Roland, coach d’équipes, qui nous a parlé de ce concept qui se décline aujourd’hui en 8 niveaux d’existence pour comprendre l’évolution de la pensée individuelle et collective. Au cours du développement d’un individu, d’une organisation ou d’une société, ces niveaux d’existence du monde émergent, se rajoutant aux anciens dans une spirale évolutive sans fin. Dans un contexte donné, plusieurs niveaux d’existence se manifestent dans des proportions variables. Sachant que chaque niveau est désigné par une couleur et que la spirale alterne priorité donné à l’individuel et priorité donné au collectif, on a : 1°le beige pour la Survie, 2°le violet pour la Sécurité, 3°le rouge pour le Pouvoir, 4°le bleu pour l’Ordre, 5°l’orange pour le Succès, 6°le vert pour l’Harmonie,  7°le jaune pour la Systémique, 8°le turquoise pour la Globalité. Clare W. Graves a eu l’intuition d’un modèle fondé sur les valeurs, alors que son illustre collègue, Abraham Harold Maslow, psychologue américain, a bâti un modèle fondé sur les besoins, la célèbre pyramide des besoins. Voilà, c’est un peu rapide, mais globalement, ça a été dur de se concentrer, car mes voisins Jean-Pierre et Karine étaient très (très) dissipés 🙂 

EFT – Emotional Freedom Techniques

Ce soir, j’ai eu le plaisir de retrouver Pascale Machet au Rendez-Vous des Coachs, qu’elle organise tous les deuxièmes mercredi du mois à Bordeaux. Souvenez-vous, j’avais passé six jours passionnants avec Pascale & Mélanie lors de la formation coaching d’équipe à L’Atelier des Coachs. Le thème de la soirée était consacré à EFT (Emotional Freedom Techniques), la technique de libération émotionnelle fondée par Gary Craig. C’est Jocelyne Zocca, Master Coach Certifié et Praticienne EFT, qui nous a parlé de cette technique et fait une démonstration. EFT est une simplification de la Thérapie des Champs de Pensée (TFT – Thought Field Therapy) développée par le psychologue clinique Roger Callahan dans les années 80. EFT est un procédé d’acupuncture émotionnelle qui s’effectue par le truchement des méridiens du corps, tapotant légèrement (tapping), et du bout des doigts, une courte séries de points sur le visage, le haut du corps, et les mains, tout en gardant son attention fixée sur la souffrance physique ou l’émotion négative que l’on désire supprimer. Suivant la complexité du problème, on peut pratiquer plusieurs séances de tapping, on parle de rondes de tapping. Pendant la démonstration, j’ai bien aimé la façon dont Jocelyne utilisait le questionnement pour ensuite utilisez les propres mots du coaché dans sa ronde. Je finis avec cette jolie phrase de Jocelyne : « EFT ne change pas la réalité des choses : ce souvenir a perdu le pouvoir de me faire mal ». Au passage, un petit coucou à Karine qui était également présente 🙂